pret-droits
Les contrats d'assurance

Assurance prêt : ne passez pas à côté de vos droits !

Après une baisse d’en moyenne 5 % des prix de l’immobilier au mètre carré depuis 2011, le marché paraît se réveiller. Et avec les nouveaux droits dont vous disposez depuis quelques années en terme d’assurance de prêt, vous pouvez pousser les économies très loin ! Les taux d’intérêt des prêts immobiliers sont à un niveau historiquement bas : 2,20 % en moyenne fin 2015 contre 4,15 % en 2012. Et avec un prix au mètre carré en baisse depuis maintenant 4 ans, et s’établissant en moyenne à 2481 euros l’année passée, le contexte est particulièrement favorable pour accéder à la propriété. On peut aujourd’hui constater une reprise marquée du marché de l’immobilier ancien : + 16,2 %. Si vous prévoyez d’investir dans la pierre, sachez que vous disposez de certains droits.

Pourquoi souscrire une assurance de prêt ?

S’il n’est pas obligatoire de souscrire une assurance de prêt, il faut savoir que les banques l’exigent généralement pour accepter d’octroyer un crédit immobilier. Cette assurance permet en effet la prise en charge par l’assureur du remboursement à la banque en cas de décès, d’invalidité, d’incapacité de travail ou de perte d’emploi. Dans le cas où vous achetez un logement à deux, il est recommandé de vous assurer chacun à 100 % afin d’être bien protégés. En cas de décès de l’un ou l’autre des 2 co-emprunteurs, l’assurance rembourse alors 100 % du capital restant dû.

Faites le choix d’une assurance individuelle !

Si les banques proposent toujours leur propre contrat d’assurance, dit assurance groupe, la loi vous offre toutefois la possibilité de choisir une autre formule de couverture individuelle auprès d’un autre organisme. L’assurance de prêt individuelle présente des avantages par rapport à l’assurance groupe des banques. La cotisation d’assurance est par exemple bien souvent moins élevée car elle est fixée selon le profil de l’assuré. La banque propose généralement un tarif unique alors que le coût d’une assurance individuelle dépend de critères précis : taux appliqué, âge de l’assuré, état de santé, fumeur ou non, profession, activités sportives et de loisirs pratiquées… Et de réelles économies sont à la clé pour les profils ne présentant que peu de risques.
Le coût d’une assurance pour un prêt immobilier est très variable et va dépendre de nombreux paramètres, comme le montant du prêt, la ville, le taux de l’emprunt ou bien encore l’âge de l’assuré. Par exemple prenons le cas de l’achat d’une propriété achetée en Sologne à 350.000€. Si le taux de crédit est de 1,50% sur 25 ans, que votre âge est de 45 ans, suivant la banque il faudra compter entre 0,2% et 0,7% du montant total de votre emprunt. Pour l’achat d’un appartement à Sallanches d’un montant de 150.000€, comptez 0,30% en moyenne.

Délégation d’assurance et loi Hamon : faites jouer vos droits !

La loi Lagarde de 2010 permet aux emprunteurs de faire jouer la concurrence entre plusieurs offres d’assurance de prêt dans l’objectif de choisir un autre contrat que celui proposé par la banque, via la délégation d’assurance. Pour cela, il suffit d’utiliser un comparateur d’assurances en ligne, vous en trouverez de nombreux sur internet. Vous trouverez ainsi l’assurance la moins chère répondant le mieux à vos besoins. Le contrat sera ensuite validé par la banque. Mais pour cela, les garanties doivent obligatoirement être au moins équivalentes à celles proposées dans l’offre d’assurance de groupe. Pour finir, sachez que depuis 2014, la loi Hamon vous permet de changer d’assurance de prêt pendant les 12 mois qui suivent la signature du crédit. Faire le choix d’une assurance individuelle peut vous permettre d’économiser jusqu’à 10 000 euros !