L'assurance loyers non payés sur Hyères

Assurance loyer Hyères

L’assurance « loyers impayés » sur Hyères : faut-il souscrire ?

Avant tout, à quoi sert ce type d’assurance ? Tout simplement, à indemniser le propriétaire dans le cas où le locataire ne paye plus son loyer. Le montant couvert est alors variable : ou bien l’indemnisation se fait sur une période (18 à 24 mois en général), ou bien elle se fait jusqu’à un certain plafond dépendant du contrat souscrit. L’assurance se doit alors, dès le premier mois, de payer le propriétaire, bien qu’en pratique le versement ne se fait qu’au bout de quelques mois.
L’assurance loyers impayés prend également en charge tous les coûts engendrés par une procédure d’expulsion de locataire ou par une procédure obligeant le locataire à rembourser ses dettes. Elle peut également financer certains frais de contentieux, à définir dans les clauses du contrat.

Si par exemple vous faites un investissement locatif sur Hyères (Var 83), ce type d’assurance va vous couvrir durant votre location. Si vous avez ce genre de problématique ou si vous désirez de simples information sur l’assurance des loyers impayés, adressez-vous à l’agence Costabella Immobilier.
La possibilité d’ajouter une garantie « détériorations immobilières » peut être avantageuse. En effet, la remise en état du bien détérioré est indemnisée sur la base de la différence entre l’état des lieux réalisé à l’entrée du logement et celui rédigé à sa sortie (moins l’usure normale du bien dans le temps).

Cette assurance immobilière à Hyères couvre également la perte de loyer due à des travaux, travaux empêchant une rentrée d’argent. Une autre option du même type couvre l’absence de location mais présente un coût élevé non négligeable, souvent équivalent au prix de l’assurance en elle-même. Une « alternative » existe aux assurances souscrites directement aux assureurs privés : les assurances auprès des administrateurs de biens qui sont moins chères. Mais attention les conditions du contrat sont plutôt spécifiques et il est primordial de les respecter afin de pouvoir bénéficier de l’indemnisation. Alors souscrire, ne pas souscrire, est-il nécessaire d’engager des frais même si l’on fait « confiance » à son locataire ? La décision demeure entre vos mains.